Translate

French Arabic Bulgarian Chinese (Simplified) English German Greek Italian Japanese Korean Polish Portuguese Romanian Russian Spanish Turkish Vietnamese

Visitors Counter

1076842
TodayToday645
YesterdayYesterday1016
This_WeekThis_Week2445
This_MonthThis_Month25586
All_DaysAll_Days1076842

 

 

 

AMANDA LAPIERRE IBANEZ (A.L.I.)

69004 Lyon, FRANCE

Tél. : 06 63 11 76 06

Email : amanda@alipeintre.com

Site : www.alipeintre.com

Facebook : AmandaLapierreIbanez

Instagram : @ali_peintre         

 

 

  

 

Membre de l’Académie Lyonnaise de Peinture

 

BIOGRAPHIE

 

Née à Carcassonne en 1980, elle a grandi au cœur d’une vaste plaine agricole bordée de montagnes, des champs et des collines à perte de vue.

 

Après des études passionnantes en commerce et marketing, qui lui servent aujourd’hui à communiquer et à structurer sa carrière d’artiste, elle a travaillé des années en entreprises agroalimentaires avant de revenir à un coup de cœur : la création artistique. Depuis 2015, l’art a pris de plus en plus de place dans sa vie, jusqu’à la convaincre d’en faire son métier en 2019. Installée à Lyon, elle est membre de l’Académie Lyonnaise de Peinture depuis 2020.

 

Voici l’histoire qui s’est écrite depuis ses débuts… 

 

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE 

 

Aujourd’hui je travaille principalement à l’aquarelle et aux encres. Leur fluidité n’enferme pas la pensée, au contraire elle m’ouvre constamment des portes pendant la création.

 

L’aquarelle unit maîtrise et lâcher-prise, intention et réaction. Le travail de l'eau et du pigment sur le papier me passionne et m'émerveille. L'eau se joue de mes intentions, les pigments m'entraînent dans ces zones de "matières abstraites" où la réalité est suspendue en attente d'un regard rêveur.

 

C'est une technique sensible qui permet une grande diversité d’expression, enrichissant ainsi mon univers créatif. Cela-dit, j’aime trop la liberté pour me couper de la magie propre à chaque medium. Ainsi, c’est bien le sujet du tableau qui me fait choisir la technique. Je suis d’ailleurs en constante recherche de nouveaux moyens d’exprimer ma créativité.

 

Je dois aussi souligner mon amour infini pour la couleur.

 

Depuis toujours elle me fascine et me nourrît. C’est obsessionnel chez moi. Supprimer la couleur dans ma pratique reviendrait à enlever les trois quarts du dictionnaire à un poète !

 

Le support est également primordial pour moi. Le papier est un composant à part entière dans mon art. Noble et vivant. De fibres et d’eau comme nous, il reçoit toute l’énergie de mes gestes, toutes mes intentions. Il est pour moi comme une peau : sensible, il recueille mes vibrations et vous les transmet.

 

Dernièrement j’ai poussé le processus jusqu’à l’extrême en travaillant dans le papier. Il devient une matière dans mon œuvre et enregistre mon cheminement créatif, comme un électrocardiogramme de ma peinture. Des lignes s’y gravent, des reliefs s’y sculptent. Je cherche la spontanéité du geste qui suivrait la dynamique du vivant...

 

Par un jeu d’ajouts et de retraits, de matières et de fluidité, l’histoire fusionne au papier pour être livrée à vos yeux sans retenue. Tout se voit dans mes tableaux, tout peut s’y « lire ». Le but n’est pas pour moi la perfection mais l’émotion. Je ne cherche pas à enfermer la beauté dans mes œuvres, mais juste à en semer l’élan, la dynamique, pour que le tableau prolonge cette vie au-delà de la beauté statique de la peinture.

 

C’est une lutte permanente entre la volonté d’imposer la forme et la laisser advenir. Pour moi, le regard du contemplatif devrait pouvoir prolonger le trait, imaginer sa propre randonnée dans ces grands espaces.

 

Ces derniers sont ma source d’inspiration la plus intense. Je suis toujours émue par la beauté de notre planète, les lignes et les couleurs de nos paysages. Ce sujet me laisse très libre dans le choix du langage pictural et offre d'infinies possibilités d'interprétations au gré de ma sensibilité. Il est un prétexte parfait à la couleur, au mouvement, à l'alchimie des pigments et à la matière. Mes tableaux naissent de l’empreinte émotionnelle du vécu, ils n’en gardent que la poésie.

 

Je peins pour vivre un peu plus longtemps la beauté d’un instant.

 

Tout passe si vite. Peindre est un voyage dans la mémoire. C’est inlassablement contempler, accepter de ressentir le monde dans lequel on vit. Ainsi, être peintre me rend plus vivante, plus en conscience de la vie, en toute chose et à chaque instant.

 

Peindre me ramène à l’essentiel.

 

C’est cette énergie vitale et cette forme de sagesse, en harmonie avec l’Univers, que je veux transmettre dans mes tableaux.

 

Je peins, enfin et surtout, parce que cela me rend heureuse et que le bonheur se partage aussi au travers de l’art… 

 

 

EXPOSITIONS PERSONNELLES ET COLLECTIVES 

 

2020 

 

« Empreintes Nomades, Poésie de papiers » : exposition Personnelle (3mois)

Moulin à papier de Brousses (Aude) 

 

 

« Voyages Immobiles vers de nouveaux horizons » : exposition Personnelle (6 mois)

Galerie d’art L’Ile aux oiseaux (Aude)

 

Journée des Femmes aux Nabis 2020 : « Vie-Violence » exposition en duo avec Svetlana Arefiev. (Les Nabis- Caluire Lyon)  

 

 

Festival de Méjanes Le Clap 2020 : exposition Collective, invitée. (Reporté 2021) 

 

 

2019 

 

Lun’aquarelle 2019 :- exposition Collective - 1er prix du public ex écho avec Christine Créhalet

 

 

Journée des peintres Rochetaillée (42) 2019 : exposition Collective, invitée à exposer et membre du Jury

 

 

« Canal du Midi, le Lauragais au fil de l’eau » : exposition Personnelle (4 mois) - Galerie d’art L’Ile aux oiseaux (Aude) 2019

 

 

2018 

 

Journée des peintres Rochetaillée 2018 : exposition Collective - 1er prix du public

 

 

À VENIR 

 

6ième Rencontres Lun ’aquarelle 2020 : exposition Collective – Invitée d’honneur

 

 

Festival de Méjanes Le Clap 2021 : exposition Collective

 

 

Moulin à papier de Brousses 2021 : exposition Personnelle (Brousses et Villaret, Aude) 

 

 

Galeries où voir ses tableaux 

 

LASHERAS, Espagne (province de Gérone) : exposition permanente

 

 

Galerie-Ateliers d’art Les Nabis : artiste en résidence permanente 

 

 

ARTICLES DE PRESSE 

 

2019/ La dépêche du Midi :  Article « Bram. Exposition : 40 aquarelles à l'île aux oiseaux… » 24/07/2019. Lire l'article en ligne.

 

 

2020/ L’Indépendant : Article « Les Empreintes nomades s’exposent au Moulin à papier », 07/08/2020. (Lire ci-dessous*)

 

.